13/09/2020

Le nouveau plan de relance de l’économie

Guy Marty
Par Guy Marty

Le nouveau plan de relance à 100 milliards d’euros est maintenant connu. Ses trois axes sont : Entreprises, Transition écologique et Cohésion territoriale. Ce plan est le meilleur dont on pouvait rêver ?

 

Il y a de l’intention, et il y a du passage à l’acte. C’est l’aspect positif. On ne peut que souhaiter le succès d’une intervention aussi massive de la part de l’État. Cela dit, j’ai une énorme déception, car on ne s’occupe pas de l’essentiel qui pourrait vraiment aider les entreprises et soutenir la reprise et l’emploi. La France détient le record du monde toutes catégories en matière de prélèvements. Si une partie des fonds engagés avaient servi à alléger les prélèvements, c’était un poids en moins pour les entreprises, donc un souffle de croissance.

 

Est-ce si important que cela, maintenant, dans le contexte actuel ?

 

La Silicon Valley compte plus de 100 000 français parce qu’entre le coût pour l’entreprise française et le résultat après impôts pour le salarié, nombre de talents choisissent l’exode. De même, de nombreux français créent des start-ups, puis s’en vont avant d’être fauchés dans leur croissance par la fiscalité. Tout cela coûte très cher à notre économie. Si l’on veut remplir une baignoire, on ne la laisse pas se vider en même temps.

 

Mais les débats sur les prélèvements ou sur les impôts relèvent du politiquement incorrect, non ?

Oui et malheureusement, on consacre une énergie considérable à ne pas s’occuper de l’essentiel pour l’économie française.

 

Nous avons en France un capital formidable : des gens compétents. Il est temps d’utiliser tous ces atouts en récompensant le travail au lieu de le pénaliser comme nulle part au monde. C’est le travail, le véritable moteur de la croissance.