10/11/2019

L’état des lieux

Par Thomas Binet

Ce n’est pas le tout de se créer un patrimoine, il faut le rentabiliser. Et la première étape après avoir trouvé un locataire c’est de le faire entrer dans les murs. L’état des lieux est un document essentiel lors d’une location, à l’entrée comme à la sortie. Son contenu peut avoir de grandes conséquences sur les plans juridique et financier. Autant donc, bien connaître ses droits et ses obligations avant de remplir un état des lieux que l’on soit locataire ou bailleur.

Présentation de Check & visit

Il s’agit d’une start up qui fait l’état des lieux à notre place. C’est une plateforme sur internet qui simplifie les échanges entre le propriétaire et le locataire. Intervenant à Paris et dans une périphérie de 25 kilomètres mais également à Marseille, Nice, Lyon pour ne parler que des plus grandes villes, Check and Visit vous permet d’obtenir des états des lieux certifiés avec photo. Une fois le bien expertisé, un assureur agréé viendra prendre jusqu’à 250 photos du bien pour finaliser la procédure. L’état des lieux est une démarche contraignante et capitale, c’est pourquoi Check & visit souhaite donner des conseils et faciliter les démarches afin d’éviter les conflits entre locataires et propriétaires.

Comment cela fonctionne ?

Il suffit de se rendre sur leur site internet, de réserver un état des lieux en ligne, l’équipe de Check & visit s’occupe de planifier et de réaliser l’état des lieux avec le locataire, puis vous recevrez automatiquement par mail l’état des lieux certifié.

En ce qui concerne le prix, les frais de Check & visit sont déductibles de vos revenus fonciers. De plus, vous pouvez également facturer 50% de ces frais à votre locataire dans la limite de 3€/m2 seulement dans le cas d’un état des lieux entrant. Pour exemple, un T2 non meublé localisé à Paris, il faudra compter 113,85 €.