02/05/2021

La colocation entre séniors

Par Bernard Cadeau

La colocation entre jeunes adultes, étudiants ou non, qui cherchent convivialité et prix abordables pour se loger c’est du classique, et à quoi bon y consacrer une chronique ! 

Nous allons donc parler de colocation entre séniors, ou l’envie de vieillir ensemble. 

Repousser le plus possible le moment du départ en maison de retraite ou, pire en Ephad, et vivre de manière autonome en conservant de riches relations sociales, sans peser sur ses enfants, tous les séniors de plus de 65 ans y réfléchissent sérieusement. 

Certains parmi eux sont prêts à recourir à la colocation. Les résidences services trop standardisées et trop commerciales, ne sont pas faites pour eux ! N’oublions pas qu’ils sont Babyboomers et ont parfois vécu en communauté dans leur jeunesse, et en conservent un bon souvenir ! 

 

La clé de la réussite ?

 

Une bonne maitresse de maison sachant aplanir les problèmes du quotidien et surtout une bonne cuisinière sachant concocter les plats préférés des hôtes.

Même si tout ceci est nécessaire, ce n’est pas suffisant, et les modèles proposés doivent tenir compte du budget des candidats colocataires. En d’autres termes, le prix doit être accessible et l’on trouve entre 1100 et 1600€ mensuels, de vraies solutions. 

Vous aurez toutefois compris, que les grandes métropoles sont exclues de ces offres au profit de villes plus petites, à l’immobilier plus accessible. A cet égard souvenons aussi de l’engouement des urbains pour les villes moyennes après le confinement.  

 

L’offre est importante ? 

 

Si ces projets sont aujourd’hui peu nombreux, la demande est telle que plusieurs centaines de lieux verront le jour dans les deux ans qui viennent. C’est sans doute une tendance lourde que nous venons d’évoquer ; nous vivons de plus en plus vieux et en meilleure santé, alors pourquoi ne pas adopter un autre mode de vie ?